29/10/2020 : Re-confinement à partir de ce soir minuit.

Suite à une seconde vague de l’épidémie de Coronavirus, le gouvernement vient de décider un nouveau confinement de la population à partir de ce soir minuit.

Il sera interdit à partir du 30 octobre de se déplacer sans raison valable, et sans une attestation sur l’honneur du motif de son déplacement.

Cette nouvelle période de confinement est valable jusqu’au 1er décembre 2020.

L’actu du jour :

Le président Emmanuel Macron a annoncé ce mercredi soir un reconfinement sur l’ensemble de la France au moins « jusqu’au 1er décembre » à partir de la nuit de jeudi à vendredi. 

Lors d’une allocution télévisée, diffusée à 20 heures, ce mercredi 28 octobre, Emmanuel Macron a annoncé un reconfinement national « à minima jusqu’au 1er décembre dans la nuit de jeudi 29 à vendredi 30 octobre

« Nous sommes aujourd’hui submergés par l’accélération soudaine de l’épidémie » par une deuxième vague qui sera « sans doute plus dure et plus meurtrière que la première », a souligné le président de la République.

« J’ai décidé qu’il fallait retrouver à partir de vendredi, le confinement qui a stoppé le virus. Tout le territoire national est concerné avec des adaptations pour les seuls départements d’Outre-mer« , a indiqué le chef de l’Etat. 

« Ce confinement sera adapté sur trois points principaux » par rapport à celui du printemps dernier : les écoles resteront ouvertes, le travail pourra continuer mais avec un télétravail à nouveau généralisé, les Ehpad et les maisons de retraite pourront être visités », a-t-il précisé.

Ce qui sera interdit

Comme au printemps, vous ne pourrez vous déplacer « uniquement pour travailler », vous « rendre à un rendez-vous médical », « aider un proche », « faire ses courses » ou « prendre l’air à proximité de son domicile ». Et vous devrez vous munir d’une nouvelle attestation.

Les déplacements d’une région à l’autre seront également interdits même s’il y aura « une tolérance pendant ce week-end » pour permettre à ceux qui sont partis en vacances de rentrer chez eux

Les réunions privées exclues et les rassemblement publics interdits

Les établissements recevant du public et commerces non essentiels, parmi lesquels les bars et restaurants, seront fermés.

Ce qui restera ouvert

Les crèches, les écoles, les collèges, les lycées resteront ouverts avec des protocoles sanitaires renforcés. Les établissements de l’enseignement supérieur auront des « cours en ligne ».

De même que les guichets de services publics, les usines, les exploitations agricoles, les entreprises du BTP.

Les visites en Ehpad et dans les maisons de retraite seront « autorisées ».

Les frontières aussi resteront ouvertes à l’intérieur de l’Europe mais avec des tests rapides dans les ports et les aéroports « pour toutes les arrivées »

De même que les cimetières

Aides aux entreprises

Le chef de l’Etat a également annoncé « un plan spécial pour les indépendants, les commerçants, les très petites et moyennes entreprises ». 

Les entreprises « qui ne peuvent pas travailler » pourront également toujours bénéficier :

– d’une prise en charge jusqu’à 10.000 euros par mois des pertes des entreprises fermées administrativement

– de la reconduction du dispositif de chômage partiel.

complété par « des mesures de trésorerie pour les charges, les loyers des prochaines semaines ».

Ce dispositif sera réévalué « tous les 15 jours« . « Nous déciderons le cas échéant de mesures complémentaires et nous évaluerons alors si nous pouvons alléger certaines contraintes, en particulier sur les commerces« , a précisé le président de la République.

« Restez au maximum chez vous »

Emmanuel Macron a également recommandé « le port du masque systématique lorsqu’on se trouve à l’intérieur en contact avec une autre personne« , même un enfant, de « rester au maximum chez vous » et de « respecter les règles ».

L’objectif de ces mesures étant de « réduire les contaminations de 40.000 à 5.000 par jour« .

Le chef de l’Etat garde « l’espoir de célébrer en famille Noël et les fêtes de fin d’année » et espère que « tous ces outils permettront de tenir jusqu’au vaccin, à l’été ». 

Le premier ministre Jean Castex donnera une conférence de presse jeudi 29 octobre à 18 h 30 pour détailler ses nouvelles mesures.

Source : La Nouvelle République du Centre Ouest du 29 octobre 2020

Cette entrée a été publiée dans Actu. Bookmarquez ce permalien.