21/10/2021 : Aurore, première tempête de la saison.

Une rafale de vent a été enregistré à 67.6 km/h à minuit pile la nuit dernière !

La vitesse maximum du vent relevé est identique à celle du 3 octobre dernier…

Actu : Tempête Aurore

Dans la nuit de mercredi à jeudi, la tempête Aurore a provoqué des dégâts matériels dans l’Indre, entraînant des coupures d’électricité dans de nombreux foyers. Les équipes d’Enedis sont à l’œuvre toute la journée. 

Source : La Nouvelle République du 21/10/2021


14/07/2021 : 63,4 l/m2 de pluie cumulée sur la seule journée d’hier… Ces derniers jours sont automnaux.

La journées d’hier à permis l’enregistrement d’un cumul de pluie de 63.4 l/m2 sur 24 h. Il n’a pour ainsi dire pas arrêté de pleuvoir toute la journée. C’est un nouveau record pour la station depuis le 1er janvier 2020.

La température moyenne de la journée du 13 juillet a été de 14.41 °C.

Il pleut depuis lundi 12 juillet quasi sans discontinuer.

En fait il pleut énormément depuis le mois de mai. Les cumuls ont atteint les niveaux suivants :

  • 92.6 l/m2 pour le mois de mai soit +19.2 % qu’un mois de mai moyen,
  • 109 l/m2 pour le mois de juin soit + 54.1 % qu’un mois de juin moyen,
  • 115.2 l/m2 à la mi journée du 14 juillet soit déjà +59.8 % qu’un mois de juillet moyen…

Pour mémoire je n’ai relevé que 3.2 l/m2 l’an dernier en juillet. Le mois de juillet 2020 avait été exceptionnellement sec.

13/05/2021 : Bel orage en fin de journée.

Le ciel s’est assombri rapidement en fin de journée. Il est tombé plus de 30 mm de pluie et grêle entre 19 h 30 et 21 h ce soir.

A 20 h 50 le taux de précipitation par heures a atteint, au pic, 123.5 mm/h pendant quelques minutes.

La courbe des températures a été chaotique variant de 7.4 °C ce matin à 4 h 20 à 15.8 °C à 16 h 50.

Comme le montre la courbe ci dessous, ces températures ont fluctué cet après midi, jusqu’à chuter brutalement avant l’orage.


02/05/2021 : 1.9 °C ce matin. « Déconfinement » en vue ?

Les saints de glace ne sont pas encore passés. La preuve, les températures fraiches relevées ce matin.

Le temps est toutefois bien agréable :


Le COVID-19 continue de perturber le monde. Un nouvel épisode de « déconfinement » après un mois de « restriction » vient d’être annoncé par le gouvernement.

Je cite la Nouvelle République du Centre Ouest du 29 avril 2021 :

Emmanuel Macron a dévoilé ce jeudi le plan de déconfinement du pays. Il se déroulera en quatre étapes à compter du lundi 3 mai et s’étalera jusqu’au mercredi 30 juin. 

Le déconfinement sera progressif. C’est le mot d’ordre du gouvernement depuis la mise en place du troisième confinement sur tout le territoire national. Emmanuel Macron a présenté ce jeudi 29 avril le calendrier de sortie du confinement et il s’articulera autour de quatre grandes étapes, du 3 mai au 30 juin.

Au fur et à mesure de ces étapes, l’heure de début du couvre-feu sera progressivement décalée et les jauges dans les établissements recevant du public pourraient être levées d’ici l’été. La Nouvelle république passe en revue ces quatre phases. 

1. Plus de limites de déplacement le 3 mai

Ce n’est pas une surprise, car Jean Castex l’avait confirmé jeudi 22 avril : les restrictions de déplacements prendront fin ce lundi 3 mai. Pour cette première étape du déconfinement, les Français pourront donc se déplacer librement entre différentes régions. C’est donc la fin de l’attestation pour les déplacements en journée.

Les collégien et lycéens vont également pouvoir retrouver le chemin de l’école. Cependant, ce retour se fera en demi-jauge dans les lycées ainsi que dans les classes de 4e et de 3e. Lors de la conférence de presse du jeudi 22 avril, Jean-Michel Blanquer avait indiqué que l’enseignement hybride au collège se ferait uniquement dans les 15 départements les plus touchés par le virus : Sarthe, Nord, Yvelines, Seine-et-Marne, Paris, Hauts-de-Seine, Val-d’Oise, Val-de-Marne, Oise, Seine-Saint-Denis, Essonne, Rhone, Bouches-du-Rhone, Loire et Aisne. « La demi-jauge pour les élèves de 4e et 3e se limitera bien à ces territoires », a confirmé le ministère de l’Education nationale à la Nouvelle République.

Le télétravail à 100% – quand c’est possible – devra être maintenu et les commerces dits « non-essentiels » devront rester fermés. Et le couvre-feu à 19 h sera toujours en vigueur. Il faudra donc une attestation pour pouvoir se déplacer entre 19 h et 6 h.

Comme convenu, le lundi 3 mai, les déplacements entre régions seront de nouveau tolérés.

2. Couvre-feu décalé le 19 mai

Dans la plan dévoilé par Emmanuel Macron, l’assouplissement promis à la mi-mai interviendra finalement à partir du mercredi 19 mai. A compter de cette date, les terrasses pourront rouvrir mais avec des tables de six personnes maximum et le couvre-feu sera décalé à 21 h. Les commerces pourront rouvrir dans les respect « des jauges et protocoles adaptés à chaque lieu et activité », précise l’Elysée. 

Les musées, monuments, cinémas, théâtres, salles de spectacles, les stades et gymnases pourront de nouveaux accueillir des spectateurs. Avec une limite de 800 personnes maximum en intérieur et 1.000 en extérieur. « Dès le 19 mai, il nous faut retrouver notre art de vivre à la française, en restant prudents et responsables : notre convivialité, notre culture, le sport… », a justifié le président dans son interview à la presse régionale

Les activité sportives amateures dans les lieux couverts et de plein air pourront également reprendre avec des protocoles adaptés. Toutefois, les rassemblements de plus de 10 personnes demeureront interdits et le télétravail sera maintenu. Pour l’instant, ces mesures s’appliqueront à l’ensemble du territoire a expliqué Emmanuel Macron. « J’ai bon espoir que la France entière pourra passer à l’étape du 19 mai. Les mesures seront nationales. » Il pourrait cependant y avoir « des freins d’urgence » si des territoires sont encore fortement touchés par le virus.

A compter du 19 mai, le couvre-feu débutera à 21 h.

3. Réouverture des restaurants le 9 juin

Le mercredi 9 juin, après près de 8 mois de fermeture forcée, les cafetiers et restaurateurs pourront à nouveau accueillir leur clientèle en intérieur, par tables de 6 personnes maximum. Le couvre-feu, une nouvelle fois retardé, débutera à 23 h et le télétravail sera assoupli « en lien avec les partenaires sociaux au niveau des entreprises », a insisté Emmanuel Macron.

Les salles de sports pourront rouvrir et la pratique sportive sera élargie au sport de contact en plein air. Le 9 juin marquera enfin la mise en place du pass sanitaire pour assister à certains événements culturels (festivals, concerts) ou sportifs, ainsi que pour se rendre dans les foires et salons. Tous ces événement pourront accueillir jusqu’à 5.000 personnes muni d’un pass. 

« Dans des lieux où se brassent les foules, comme les stades, festivals, foires ou expositions, on va l’utiliser il serait absurde de ne pas utiliser [le pass sanitaire]. Comme il en va de nos libertés publiques, le Parlement se saisira de la question. Le débat doit être ouvert. Ce pass, qui sera papier ou numérique, via l’application TousAntiCovid, permettra de montrer qu’on est vacciné ou testé négatif dans les deux jours qui précèdent », a indiqué Emmanuel Macron.

Au 9 juin, les restaurants pourront accueillir des clients dans leurs salles.

4. Retour à une vie presque normale le 30 juin 

Le 30 juin, la quasi-totalité des restrictions prendront fin et les Français peuvent donc espérer vivre un été relativement normal. Le couvre-feu sera définitivement levé et « selon la situation sanitaire locale », les établissement recevant du public n’auront plus de limites de jauge. 

Il sera possible – sur présentation du pass sanitaire d’assister à tout événement rassemblant plus de 1.000 personnes « en extérieur comme en intérieur ». La limite d’accueil du public sera adaptée localement en fonction de la situation sanitaire. En revanche, les discothèques, fermées depuis mars 2020, garderont portes closes. 

Le couvre-feu prendra fin le 30 juin.

06/04/2021 : Re-confinement et froid glacial après une semaine estivale.

La semaine a été estivale avec des températures qui ont dépassé chaque jour, jusqu’à jeudi dernier, les 20 °C. La température a atteint 25.6°C le 31/03/2021.

Depuis ce weekend de Pâques les conditions météorologiques ont bien changé jusqu’à se dégrader fortement aujourd’hui.

J’ai relevé ce jour une température mini de -1,8°C ce matin à 7h30. Le maxi n’a pas dépassé les 7,8°C à 17h25.

Pour ne rien arranger, nous sommes reconfinés depuis samedi soir dernier. Très exactement, suite à une « tolérance », le pays est à nouveau sous restrictions depuis hier soir 19 H.

Je cite l’INTERN@UTE :

Confinement en France : attestation, interdictions… Les règles pour avril 2021

CONFINEMENT FRANCE. Après un week-end de tolérance, le confinement débute réellement ce mardi dans toute la France métropolitaine. Ecole à distance, télétravail, limite des 10 km, attestation de déplacement… Le détail des nouvelles restrictions et les dernières informations sur cette page :

Le confinement est de retour partout en France. Après avoir concerné seulement 19 départements, ce simili-confinement s’applique à tout le territoire métropolitain depuis samedi à 19 heures et pour une durée de quatre semaines. 

Contrairement aux deux premiers confinements, il est possible de se déplacer dans un périmètre de 10 km autour de son domicile, en respectant certaines règles. En revanche, le couvre-feu qui était déjà mis en place avant, se maintient, de 19 heures à 6 heures du matin. Le gouvernement incite, par ailleurs, à rendre le télétravail systématique. 

Comme l’a annoncé Emmanuel Macron, le 31 mars dernier, les écoles sont fermées pendant au moins trois semaines. La circulation du Covid-19 chez les jeunes devenait, en effet, particulièrement inquiétante. Les commerces non-essentiels ont également baissé leurs rideaux à la mise en place de ce confinement

Le confinement est plus souple que les précédents, mais il faut toujours présenter une attestation pour les déplacements qui dépassent le rayon des 10 km autour de votre domicile ainsi que pour ceux dans les horaires du couvre-feu. La journée, il est toutefois possible de présenter seulement un justificatif de domicile. 

Après de nombreux débats, les assistants maternels peuvent finalement travailler durant les trois prochaines semaines. Alors que les écoles sont fermées, ces derniers peuvent accueillir des enfants, a indiqué le gouvernement « en cas d’extrême nécessité ».

Mi-mai, une réouverture des terrasses et de certains lieux de culture devrait être mise en place. « Nous allons bâtir, entre la mi-mai et le début de l’été, un calendrier de réouverture progressive pour la culture, le sport, le loisir, l’événementiel, nos cafés et restaurants », a annoncé le Président. 

À l’heure actuelle, la consommation d’alcool reste interdite sur la voie publique. Les bars et restaurants ne peuvent plus vendre de boissons alcoolisées à emporter.

Source : Lintern@ute

28/03/2021 : Quelle belle journée !

La journée a été magnifique et printanière.

La température minimale relevée à 8h05 est de 0.2 °C. La température maximale a été de 18.7 °C à 17h25 sous un soleil radieux toute la journée.

Les dernières semaines n’ont rien montré de bien significatif au niveau météorologique.

Le mois de mars qui se termine a été plutôt sec puisque j’enregistre seulement un cumul de 30 l/m2 à ce jour comparé aux 47.8 L/m2 en mars 2020.

Seule actualité à Saint-Maur : Les élections municipales !

Après deux tours et de nombreux rebondissements, depuis des mois d’hostilités et de courriers dans nos boites aux lettres, le résultat vient de tomber :

Ludovic Réau est sorti vainqueur d’une triangulaire au second tour des élections municipales de Saint-Maur, ce dimanche 28 mars. Il est élu maire de la commune avec 40,34% des voix. 

Des portes étaient entrouvertes pour d’éventuelles alliances, mais c’est bien parmi une triangulaire que les Saint-Maurois ont dû choisir leur futur maire, ce dimanche 28 mars, lors du second tour des élections municipales. Noël Blin est arrivé en tête, dimanche dernier, avec 35,51 % des suffrages, mais seules vingt-huit voix le séparaient de Ludovic Réau, qui en totalisait 33,95 %. De son côté Thierry Damien, maire par intérim, fermait le trio (24,02 %).

Finalement, c’est le maire élu et démissionnaire en 2020, Ludovic Réau, qui est sorti en tête du second tour, avec 40,34% des voix. Derrière lui, Noël Blin recueille 37,47% des suffrages, et Thierry Damien ferme la marche avec 22,18%. 

Ludovic Réau est ainsi élu maire de Saint-Maur. Son élection sera validée lors du prochain conseil municipal, vendredi 2 avril. Juste après avoir appris son élection, l’agriculteur a d’abord ressenti « beaucoup de joie ». « Nous n’étions pas les favoris, j’étais le maire démissionnaire. Mais les Saint-Maurois ont cru à notre intégrité après m’avoir déjà élu l’an dernier. Maintenant nous allons nous mettre au travail et lancer de beaux projets pour Saint-Maur ». 

Source : La Nouvelle République du Centre du 28 mars 2021.

21/02/2021 : +20.4°C à 15H25

Après les -5.9°C enregistrés samedi dernier, le thermomètre affiche au maximum +20.4°C cet après midi, et +4.3°C de minimum à 7h35.

L’amplitude est de +26.6°C en une semaine.

Hier la température a déjà atteint +19.4°C.

Pour mémoire, le vendredi 21/02/2020, la température maximum de la journée relevée a été de +11.2°C avec une valeur minimale de +0.7°C.

D’après les données publiées sur le site Infoclimat, pour la station de Châteauroux-Déols, une température de +20.4°C n’a jamais été relevé ces 100 dernières années un 21 février :

Source : Infoclimat

Voici les jours de février les plus chauds pour la station de Châteauroux-Déols, toujours d’après Infoclimat :

24.0°C27 février 2019
22.9°C24 février 1990
22.2°C20 février 1998
22.0°C10 février 1899
22.0°C26 février 1994
21.9°C28 février 1960
21.5°C21 février 1903
21.4°C28 février 1997
21.3°C27 février 2000
21.2°C23 février 1990
21.2°C15 février 1958
20.5°C24 février 1991
20.2°C26 février 2019
20.0°C18 février 1950
20.0°C11 février 1899
20.0°C17 février 1950
19.9°C05 février 2004
19.8°C29 février 1940
19.8°C17 février 2019
19.7°C02 février 2002
19.5°C25 février 1900
19.4°C28 février 2009
19.2°C15 février 1998
19.2°C16 février 2019
19.2°C24 février 2008
19.1°C26 février 1959
19.0°C14 février 1958
19.0°C19 février 1893
19.0°C19 février 1899
19.0°C20 février 2021
19.0°C15 février 1899
19.0°C17 février 1899
18.9°C21 février 2019
18.9°C03 février 2002
18.8°C10 février 1958
18.8°C23 février 1943
18.8°C27 février 1961
18.6°C22 février 1940
18.6°C13 février 1958
18.6°C14 février 1998
Source : Infoclimat

13/02/2021 : Ni pluie, ni neige mais -5,9°C ce matin à 8h15. 1ère observation du passage retour des grues !

Météo France a finalement levé sa vigilance pour neige et verglas dans la journée d’hier pour le département de l’Indre.

Aucune précipitation verglaçante significative observée sur la commune. Apparemment, seul le sud du département de l’Indre a été touché par le phénomène.


Les températures continuent de chuter jusqu’à -5.9°C ce matin à 8h15.

Le temps est plus lumineux aujourd’hui et donne la perspective de jolis paysages :

Etang des Ballastières gelé…

Le retour des grues annonciateur du printemps ?

Le passage des grues au dessus de l’étang des ballastières, ce matin vers 11 h

12/02/2021 : 9 h, le département de l’Indre est en vigilance rouge pour cause de pluies verglaçantes.

Voici le bulletin de vigilance Météo France :

Bulletin de vigilance départemental

Publié le vendredi 12 février 2021 à 09:00

Qualification du phénomène : Episode de pluies verglaçantes notable nécessitant une vigilance toute particulière.

Situation actuelle : Durant la nuit des pluies verglaçantes ont été observées, rendant les chaussées glissantes et très dangereuses sur les départements cités. Il s’agit de pluies surfondues, c’est-à-dire de pluies dont les gouttes à températures négatives se congèlent instantanément au contact du sol. D’autre part avec des températures observées sous abris dans les terres de 0 à -3 degrés il y a eu du regel sur les chaussées humides. Actuellement, les pluies verglaçantes s’étendent du nord de la Vendée au Poitou en passant par le sud du Maine-et-Loire.

Evolution prévue : Ce matin, les précipitations deviennent plus continues de la Vendée à l’Indre en se décalant vers l’est. Sur les départements placés en vigilance rouge les pluies verglaçantes finiront par apporter une couche de glace souvent voisine de 0,5 centimètre (voire localement plus).Pour la Vendée, la zone à risque concerne le nord-est du département et pour l’Indre le sud. Même si le niveau de vigilance a été abaissé du rouge à l’orange sur la Vendée, le risque de pluies verglaçantes est à surveiller toute la matinée. De plus, si un léger dégel est prévu sur la Vendée vers la mi-journée ce ne sera pas le cas sur l’Indre. Sur les départements en vigilance orange les pluies verglaçantes éparses se poursuivent en matinée mais avec des cumuls associés moindres.

Source : Météo France

06/02/2021 : Il a plu… du sable aujourd’hui.

Drôle de temps et drôle d’ambiance aujourd’hui. Le ciel est « jaune » donant une tonalité presque surnaturelle.

Les voitures se couvrent d’une fine couche de sable jaunatre :

En voici l’explication :

Un phénomène météo étonnant est visible ce samedi 6 février sur l’Indre. Du sable du Sahara parcourt le pays, apportant avec lui une vague de températures douces… et des images étonnantes.

Les yeux rivés vers le ciel, les habitants de l’Indre ont eu la surprise, ce matin, de pouvoir admirer un phénomène météorologique impressionnant : le ciel est jaune.

Florentin Cayrouse, de l’association Météo Centre l’explique : « Du sable saharien a été levé du sol et un vent venant du sud le transporte vers le Nord de l’Europe. Ce nuage de sable parcourt les 3/4 du pays, ce samedi. En fin de journée, il va pleuvoir, et cela peut donner l’impression d’une pluie de sable. Voilà pourquoi nous déconseillons aux gens de laver leur voiture ce jour ! »

Source : La Nouvelle République du Centre du 6 février 2021

15/01/2021 : Quelques flocons sont annoncés sur le département pour cette nuit et demain. Couvre feu à 18 h généralisé à l’ensemble du territoire à partir du samedi 16 janvier.

Après une brève hausse des températures ces derniers jours, une dépression est annoncée accompagnée d’une nouvelle baisse du thermomètre.

Météo Centre prévoit :

Passage d’une perturbation pluvio-neigeuse samedi et léger redoux dimanche sur notre région Centre-Val de Loire…

Source : Météo Centre le 15 janvier 2021


COVID-19 animé.gif

Le Coronavirus n’a pas fini de mettre la pression…

La situation est « surnaturelle » !

Les annonces du gouvernement s’enchainent pour essayer d’enrayer cette épidémie.

Voici les dernières infos de la Nouvelle République :

Dès samedi, le couvre-feu avancé à 18 h sera en vigueur sur l’ensemble du territoire. Les contrôles aux frontières seront renforcés et des protocoles sanitaires plus stricts appliqués à l’école.

Une situation sanitaire qui se dégrade et des variants (britannique et sud-africain) qui inquiètent : sans surprise, le gouvernement a donné un tour de vis jeudi, en annonçant un couvre-feu généralisé à 18 h, un protocole durci dans les écoles et des contrôles aux frontières renforcés, avec test négatif obligatoire, et assortis d’un isolement de sept jours.

« Si nous constations une dégradation rapide de la situation, nous prendrions des mesures plus strictes et possiblement un nouveau confinement », a insisté le premier ministre Jean Castex, qui était entouré de six ministres, lors du désormais traditionnel point presse du jeudi soir.

Couvre-feu à partir de 18 h, à partir de ce samedi et pour au moins quinze jours, a donc annoncé le premier ministre, indiquant que « cette mesure a une efficacité sanitaire. Dans les quinze premiers départements où il a été mis en place le 2 janvier, la hausse du nombre de nouveaux cas y est deux, voire trois fois, plus faible que dans les autres départements métropolitains. Le Conseil scientifique a confirmé l’utilité du couvre-feu ». Les dérogations très limitées seront les mêmes que celles applicables pour le couvre-feu de 20 h. Il ne sera pas possible de sortir pour des motifs personnels.

Les voyageurs arrivant en France, en provenance de pays hors Union européenne,devront présenter, à partir de lundi, un test PCR négatif de moins de 72 h, et s’engager à un isolement de sept jours. Les contrôles aux frontières seront renforcés. Des exceptions limitées seront mises au point, notamment pour les travailleurs transfrontaliers et les travailleurs dits « essentiels ». Pour les voyageurs issus de l’UE, « les ministres travailleront sur un cadre de coordination en vue du Conseil européen du 21 janvier, prévoyant des exceptions pour les transfontaliers et les transports routiers », a détaillé Jean Castex.

Les écoles restent ouvertes avec un protocole sanitaire renforcé dans les cantines, avec possibilité de repas à emporter, et les cours de sport en intérieur sont suspendus. Le ministre de l’Éducation nationale, Jean-Michel Blanquer, a confirmé le fonctionnement « mixte » pour les lycées, à la fois en présentiel et en distanciel, « sauf pour les terminales qui doivent être le plus possible en présence ». Une mesure identique peut être appliquée par les collèges, mais au cas par cas. Quant aux universités, face à l’isolement des étudiants, elles seront autorisées, à partir du 25 janvier, à une reprise par demi-groupe des travaux dirigés des élèves de première année. Une mesure qui pourra être élargie en fonction de la situation sanitaire. Une aide psychologique sera proposée aux étudiants.

Les aides financières pour les entreprises, et notamment les secteurs les plus touchés, seront prolongées et même accentuées avec des dispositifs plus simples pour en bénéficier.

L’objectif d’un million de personnes vaccinées à la fin du mois sera atteint, a confirmé Jean Castex qui a souhaité donner une petite note d’optimisme : « L’accès à la vaccination nous laisse espérer une sortie de cette crise d’ici à l’été prochain. »

Source : La Nouvelle République du Centre du 15 janvier 2021